La médiation souffre d'une définition contrariée par d'autres modes de résolution des différends, tels la conciliation et l'arbitrage, ainsi que par des informations médiatiques tronquées.

 

En réalité, la médiation est un mode alternatif de résolution des différends qui permet l'élaboration par les parties elles-mêmes d'une solution ou d'un accord satisfaisants pour les deux.

La médiation est de plus encadrée par la loi (articles 1530 et suivants du Code de Procédure Civile et 131-1 du même Code). En outre, l'article L122-54 du Code du travail prévoit une procédure de médiation en cas de harcèlement moral, mise en oeuvre par le salarié qui s'estime victime ou par la personne mise en cause.

 

Ce processus est accompagné et facilité par le médiateur, qui garantit son impartialité et son indépendance, la confidentialité des échanges, la liberté dans la recherche des solutions et le respect des règles proposées dans ce cadre, la courtoisie et le respect mutuel étant impératifs.

 

En aucun cas, le médiateur ne tranchera en faveur de l'une ou l'autre des parties ni en faveur d'une solution. C'est réellement un processus gagnant-gagnant.

 

La médiation n'est pas focalisée sur les solutions au conflit, elle restaure d'abord les liens entre les parties.

 

Les étapes

 

  1. Prise de contact avec le ou les demandeurs

  2. Envoi de la convention de médiation

  3. Lors de la rencontre :

    • présentation du cadre de la médiation

    • remise de la convention signée par chaque partie et le médiateur

    • exposition de la situation par chaque partie avec identification des priorités

    • finalisation d'un accord ou prochaine rencontre programmée

Les avantages de la médiation

  • efficacité : une solution ou un accord peuvent être trouvé-e-s rapidement, le nombre de séances dépendant totalement de l'avancée du travail entre les personnes.

  • le coût est bien moindre que celui d'une procédure auprès du tribunal. Il est en outre pris en charge par les parties selon une répartition convenue entre elles.

  • les parties sont les actrices principales de la médiation ; la créativité dans la recherche de solution y est particulièrement encouragée.

  • le choix final de la solution revient aux parties, et non à une tierce personne.

  • la relation entre les parties est restaurée.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now